Sas111
Publié le - 484 hits -

Ouverture d’une agence immobilière : bien choisir son statut juridique

Le cadre juridique qui va régir votre nouvelle agence immobilière est primordial pour sa mise en place. Autrement dit, la constitution juridique de votre agence doit être définie. Vous avez effectivement le choix entre une constitution non-sociétaire et une constitution en tant que société. Nous vous expliquons donc les particularités de ces options.

Le statut d’entreprise individuelle

Une agence immobilière peut être constituée sous le statut de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL). En effet, dans l’immobilier, les entrepreneurs individuels peuvent de manière restrictive être considérés comme des agences immobilières. C’est donc l’entreprise qui est considérée et non la personne physique en elle-même. Ce statut est choisi par près d’un tiers des investisseurs immobiliers.

L’avantage de cette forme juridique est que l’entrepreneur individuel peut dissocier son patrimoine personnel de celui de l’agence sans avoir à créer une personne morale.

Par ailleurs, s’il n’opte pas pour l’EIRL, il peut choisir le statut d’auto-entrepreneur.

Le statut sociétaire

Il s’agit du statut le plus prisé car près des deux tiers des agents immobiliers se constituent en société. Ce statut concerne donc les agents immobiliers se constituant en société, autrement dit les agences immobilières. Une société d’agence immobilière peut se constituer sous trois formes : une société à responsabilité limitée (SARL), une société anonyme (SA) ou bien une société par actions simplifiées (SAS). Ces statuts diffèrent sous certains points.

La SARL est offre une constitution assez simple, ce qui est un très grand avantage, de plus elle ne requiert pas de capital social minimum.

D’autre part, la SA convient plus aux agences immobilières ayant déjà des fonds propres assez importants.

En ce qui concerne la SAS, elle peut être considérée comme un juste milieu entre les deux premières sociétés.

Ce sont donc les principales constitutions si vous souhaitez un statut sociétaire dans l’immobilier bureau.

Les statuts juridiques de votre agence immobilière doivent donc être appropriés à votre situation, et vous devez bien considérer lequel est fait pour vous. La création de votre agence doit passer par ce choix et vous savez maintenant quelles options se présentent à vous pour votre socle juridique.

Philosophez par rapport à notre chronique.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 30 Mai 2019Sous quel statut juridique créer son étude notariale ?34 hits
  2. 22 Mai 2019A Clermont-Ferrand on compte plusieurs entreprises de nettoyage36 hits
  3. 11 Mai 2019Ouvrir une mercerie, quel statut pour son entreprise ?63 hits
  4. 10 Mai 2019Réduire les risques avec une cyber assurance88 hits
  5. 8 Mai 2019Un processus d'emballage pour votre activité67 hits
  6. 25 Avril 2019Comment fonctionne une signature électronique ?93 hits
  7. 9 Avril 2019Un petit guide de la plateforme Smart-Services113 hits