Sas111
Publié le - 855 hits -

Le statut juridique pour les entreprises funéraire

A chaque société est reliée une forme juridique adaptée. Le choix de cette forme est très primordial car elle va déterminer le statut fiscal et social, les responsabilités de développement du futur de l’entreprise funéraire. Bien choisir la forme juridique doit donc être très important vu que c’est sur elle que repose l’avenir des pompes funèbres.

Les différentes sortes de statut juridique

Il existe d’innombrables statuts juridiques possibles pour les entreprises funéraires comme les obsèques biarritz

-La micro-entreprise : est un statut simple mais un peu complexe pour une activité comme les funérailles. Le fait de monter une entreprise de pompes funèbres requiert un local, des investissements alors que ce statut disqualifie ces nécessités. Cependant, un thanatopracteur peut devenir un vrai auto-entrepreneur s’il souhaite être considéré sous-traitance par une entreprise de pompes funèbres.

-L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : est le statut qui est le mieux adapté pour ce type d’activité. Il est très courant en France mais un peu complexe concernant la rémunération des cotisations sociales

-L’EURL (SARL à associé unique) : est un statut qui peut être adapté pour les entreprises funéraires. C’est le directeur qui détermine le paiement ainsi que les cotisations sociales

-Le SASU : est un régime qui peut bel et bien être adapté à une telle société.

Comment choisir le statut idéal ?

Le choix est donc très vaste. Chacun de ces différents types représentent des avantages. La décision finale appartient au gérant, c’est lui qui décidera lequel est le plus adapté à ses besoins et ses attentes. Avant d’adopter votre choix, il faut que vous vous posiez des questions : Quelle ambition avez-vous pour votre société ? Que désirez-vous : travailler entant qu’indépendant et seulement à votre propre compte ou bien être un salarié à la recherche d’investissement ? Avez-vous une équipe avec laquelle vous comptez réaliser le projet ? Les formes juridiques dépendent en effet de l’ambition du fondateur. Bien souvent, le statut auto-entrepreneur est le parfait statut pour celui qui décide l’indépendance. Cependant, il exige des limites. Le choix de son statut juridique est uniquement le début de l’aventure car après des mois il faut que le fondateur prévoie une vision globale. Ce business plan est inévitable pour avoir des financements bancaires.

Philosophez par rapport à notre chronique.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 30 Juin 2020Pour le BTP ce logiciel de facturation est assez utile41 hits
  2. 22 Juin 2020Acheter du mobilier d’accueil pour son commerce86 hits
  3. 14 Fév. 2020Connaissez-vous les principes du lean management ?595 hits
  4. 10 Nov. 2019Un peu de pub, pour presque rien !1081 hits
  5. 6 Sept. 2019Un spécialiste du secteur nous parle du palan à câble1348 hits
  6. 21 Juil. 2019Un virement sur votre compte en un rien de temps1220 hits
  7. 16 Juil. 2019Quel est le rôle d'un expert en génie acoustique ?701 hits