Sas111
Publié le - 492 hits -

Différences entre SAS et SASU

Lors d’une création d’une entreprise, on s’interroge souvent sur le choix de la structure juridique à adopter. Quel que soit le type de projet que vous voulez entamer, une activité qui démarre seule ou à plusieurs ; vous pouvez choisir entre deux structures la SAS ou la SASU. La SAS signifie une société par actions simplifiées. Si vous décidez de choisir la forme juridique SASU, il s’agit de la même structure que la SAS, mais avec un seul associé. Votre choix dépendra certainement de plusieurs facteurs comme le genre de fonctionnement de votre entreprise, la fiscalité de cette dernière ainsi que votre politique sociale et ressources humaines.

La Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle qui se particularise avec son statut unipersonnel

Comme son nom l’indique, ce genre de statut juridique, sasu possède une similarité avec la version SAS, cependant avec un seul associé, c’est pourquoi elle adopte le nom unipersonnel. On parle dans ce cas, d’associé unique. Sa forme juridique s’adapte beaucoup aux profils des entrepreneuriaux avec une structure souple, vu sa forme unipersonnelle. À part les nombres des associés, on constate une différence explicite de la SASU au SAS, au niveau de la prise de décision. L’associé unique est le seul à prendre les décisions. Il n’a pas besoin de consulter l’ensemble des associés. Dans le cas de la SASU, l’approbation des comptes est effectuée lors de l’inventaire accompli au greffe et du dépôt des comptes.

Le statut juridique d’une Société par actions simplifiée (SAS)

D’abord cette forme juridique est de plus en plus prisée par les créateurs d’entreprises. Sa grande souplesse de fonctionnement est celle qui la différencie des autres structures d’entreprises. Ce sont les associés qui bénéficient en premier lieu de cette flexibilité totale de fonctionnement et celle-ci leur ouvre une grande possibilité d’aménager les conditions d’entrée et de sortie de la société. La société par Actions simplifiée se particularise par sa grande liberté statutaire. Les associés avec cette liberté statutaire peuvent restreindre ou accroître les prérogatives accordées au président. Les associés peuvent aménager le statut juridique comme il le souhaite.

Philosophez par rapport à notre chronique.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 30 Mai 2019Sous quel statut juridique créer son étude notariale ?34 hits
  2. 22 Mai 2019A Clermont-Ferrand on compte plusieurs entreprises de nettoyage36 hits
  3. 11 Mai 2019Ouvrir une mercerie, quel statut pour son entreprise ?63 hits
  4. 10 Mai 2019Réduire les risques avec une cyber assurance88 hits
  5. 8 Mai 2019Un processus d'emballage pour votre activité67 hits
  6. 25 Avril 2019Comment fonctionne une signature électronique ?93 hits
  7. 9 Avril 2019Un petit guide de la plateforme Smart-Services113 hits